ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Un enfant à tout prix 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Départ pour le plus beau des voyages ...

Après des années d'essais et cinq IAC qui n'ont pas fonctionnées, nous sommes prêts mon mari et moi pour le plus beau des voyages ...  
 
OBJECTIF : avoir un enfant ! 
 
A cet effet, nous avons mis de l'argent de côté afin de pouvoir payer un traitement FIV-ICSI auprès du CPMA à Lausanne. 
 

Chapitre I
 
 
26 mars 2009 :  
Rendez-vous chez le gynécologue. Il nous explique le procédé du traitement ICSI-FIV. Il nous fait à chacun, une prise de sang. Il va vérifier que mon mari n'a pas le gène de la mucoviscidose. 
 
Jeudi 9 avril 2009 :  
Arrivée de mes règles en début de soirée. 
 
Mardi 14 avril 2009 :  
Téléphone au secrétariat de mon gynécologue pour annoncer mes règles. Dossier ouvert auprès du CPMA à Lausanne. Il me donne les instructions suivantes :  
- prise de sang et première injection le 1er mai 2009 
 
Jeudi 16 avril 2009 :  
Téléphone du gynécologue qui m'indique que les résultats de mon mari sur le gène de la mucoviscidose sont arrivés et que ce dernier est porteur du gène. Rendez-vous est pris au mardi 21 avril pour que je fasse à mon tour le test (prise de sang). 
 
Mardi 21 avril 2009 :  
Prise de sang en vue d'avoir le résultat sur le gène de la mucoviscidose. 
 
Lundi 4 mai 2009 :  
Téléphone de mon gynécologue : EXCELLENTE NOUVELLE, je n'ai pas le gène de la mucoviscidose !  
 
La procédure reprend ... 
 
Mardi 5 mai 2009 :  
Téléphone au secrétariat pour annoncer mes règles. 
 
Les directives de mon gynécologue sont les suivantes :  
1) début du traitement : 1ère piqûre de Décaptyl, 
2) rendez-vous au cabinet le mercredi 27 mai 2009 à 7h30 pour une prise de sang.  
 
Samedi 16 mai 2009 :  
Je vais chercher les médicaments à la pharmacie. 
 
Mercredi 27 mai 2009 :  
Première injection de Décapeptyl ce matin. Chouchou a été merveilleux ! Je n'ai pratiquement rien senti lorsqu'il a piqué. Juste le produit a un peu brûlé ... 
 
Ensuite prise de sang chez le gynécologue pour donner les informations sur mon sang à l'anesthésiste du CPMA. 
 
Mardi 2 juin 2009 :  
Mes règles arrivent.  
 
Jeudi 4 juin 2009 :  
Prise de sang à 7h30. 
 
Début des injections de Gonal F (150) ce soir et jusqu'à mardi prochain pour une nouvelle prise de sang. 
 
Mardi 9 juin 2009 :  
La prise de sang n'était pas géniale. Il semblerait que le taux hormonal n'ait pas bougé depuis jeudi dernier ... 
 
Le volume d'injection de Gonal F a été augmenté à (220) et je dois retourner vendredi pour une prise de sang et une échographie. 
 
Vendredi 12 juin 2009 :  
Pris de sang, légèrement plus positive. Le taux a augmenté mais de manière minime. L'échographie n'a pas été faite. 
 
Je reste aux injections de Gonal F à (225). 
 
Lundi 15 juin 2009 :  
Prise de sang. Légère évolution dans le taux. Dès ce soir les injections de Gonal F montent à (300). 
 
Jeudi 18 juin 2009 :  
Prise de sang et première échographie. J'ai 3 follicules du côté droite et rien à gauche. Le médecin dit que ce n'est que le début et que cela peut encore évoluer. Je suis positive ! 
 
Lundi 22 juin 2009 :  
Alors 2 follicules de bon, le troisième est trop petit. Je vais au CPMA mercredi pour la ponction. 
Nous n'aurons pas de réserve mais je suis positive. Cela va marcher du premier coup et nous aurons une belle paire de jumaux !!!! 
Déclenchement à 22 heures. 
 
Mercredi 24 juin 2009 :  
Rendez-vous à 8 heures à la Clinique Cecil à Lausanne. Je m'inscris à la réception à 8h15 et l'on m'amène dans une chambre.  
L'intervention a lieu à 10 heures et se passe très bien. J'ai 4 follicules (dont un plus petit). 
Je quitte la clinique vers 12h30. 
 
Jeudi 25 juin 2009 :  
9h58, téléphone du laboratoire de la Clinique Cecil. 
 
GENIAL, les 4 ovules ont été fécondés !!!! 
 
Ils m'en implanteront deux demain et vont en congeler deux. 
 
Vendredi 26 juin 2009 :  
Rendez-vous au laboratoire du CPMA à 10h15. Légère attente en salle d'attente. Finalement, ils nous prennent à 10h40.  
Le biologiste nous indique que un des embryons s'est divisé en quatre et l'autre en deux. C'est tout à fait normal, la moyenne est entre 2 et 4. Nous voilà rassurés ! 
Le médecin me met mes deux bébés dans l'uterus à 10h45. 
Je suis très nerveuse, j'ai des crampes au ventre de traque. 
 
Samedi 27 juin 2009 :  
J'ai très mal dormis, je durcis mon ventre de stress, tellement j'ai peur de ne pas faire comme il faut ... il faut absolument que je me détende ... 
 
Vendredi 3 juillet 2009 :  
Voilà une semaine que le transfert a eu lieu : rien à signaler ! Tout se passe normalement, aucun symtpôme. Dans une semaine c'est le verdict avec la prise de sang; je commence un peu à stresser ... 
 
Dimanche 5 juillet 2009 :  
Douleurs de règles mais sans être les règles. 
 
Lundi 5 juillet 2009 :  
Les douleurs se poursuivent quelque peu. 
 
Mercredi 8 juillet 2009 :  
Plus de douleurs depuis hier. 
 
Jeudi 9 juillet 2009 :  
Demain le GRAND JOUR !!! La prise de sang fatidique ...  
Le soir quelques douleurs aux ovaires et quelques gouttes de sang. 
 
Vendredi 10 juillet 2009 :  
Ce matin, test urinaire = négatif. Cela me fiche un coup au moral. 
Prise de sang négative (grosse déprime) 
 
Vendredi 24 juillet 2009 :  
Rendez-vous chez le gynécologue. Il nous donne un certain nombre d'informations. Mon mari et moi décidons d'attendre deux cycles avant de procéder au transfert des deux derniers embryons (soit transfert prévu mi-septembre). 
 
Chapitre II
 
 
Vendredi 11 septembre 2009 :  
Après réflexion, mon mari et moi prenons la décision de procéder au transfert des deux embryons restants. 
 
Lundi 14 septembre 2009 :  
Début des injections. 
 
Mercredi 23 septembre 2009 :  
Rendez-vous à midi au CPMA pour le transfert. 
Arrivé au CPMA, on nous informe qu'un des deux derniers embryons n'a pas survécu à la décongélation. On me transfère donc UN embryons (le dernier). 
 
Mercredi 7 octobre 2009 :  
Prise de sang. Résultat : NEGATIF 
 
Chapitre III
 
 
Lundi 23 novembre 2009 :  
Début des injections de Décapeptyl à 6h30 chaque matin. 
 
Prise de sang pour donner les informations sur mon sang au CPMA. 
 
Mardi 2 décembre 2009 :  
Annonce de l'arrivée de mes règles au gynécologue. 
 
Vendredi 4 décembre 2009 :  
Prise de sang et début des injections de Fostimon à 18h30. 
 
Je ne réagis pas très bien au traitement, cela me fait des gonflements et c'est rouge sur la zone piquée. 
 
Mardi 8 décembre 2009 :  
Prise de sang. 
 
En plus des symptômes de mauvaises réaction du traitement, le taux n'augemente pas ... 
 
Vendredi 11 décembre 2009 :  
Prise de sang. Le taux monte très lentement. 
 
J'ai à nouveau de la peine à réagir à ce traitement. 
 
Lundi 14 décembre 2009 :  
Pris de sang et échographie. Il y a trois très petit ovocytes sur l'échographie.  
 
Téléphone dans l'après-midi du gynécologue qui m'indique que le Dr Germond du CPMA propose d'arrêter le traitement. Il faudrait encore trop de temps pour que la stimulation touche à son terme et mes chances de réussites sont trop peu élevées. C'est de l'argent dépensé pour rien.  
 
Après discussion avec mon époux, je me rallie à l'avis des deux médecins et j'interromps le traitement. 
 
Mes règles arrivent le dimanche 20 décembre 2009. 
 
Lundi 21 décembre 2009 :  
Rendez-vous chez le gynécologue. Ce dernier nous explique que la seule solution qui nous reste est un "protocole court". 
 
Chapitre IV
 
 
Dimanche 7 février 2010 :  
Arrivée de mes règles. 
 
Lundi 8 février 2010 :  
Matin, première injection de Décapeptyl. 
 
Prise de sang chez le gynécologue. 
 
Début des injections de Gonal F (dose:375) 
 
Samedi 13 février 2010 :  
Prise de sang, Hôpital Pourtalès. 
 
Lundi 15 février 2010 :  
Prises de sang et échographie. 
Il y a deux follicules de chaque côté, soit en tout 4 ! 
Dernière injection de Gonal F (375) le soir. 
 
Mardi 16 février 2010 :  
Déclenchement avec le Fostimon à 22h30. 
 
Jeudi 18 février 2010 :  
Rendez-vous à la Clinique Cecil à 8h30. 
Trois embryons ont pu être prélevés. 
 
Vendredi 19 février 2010 :  
N'ayant pas reçu d'appel dans la deuxième partie de la matinée, je téléphone au CPMA pour avoir des nouvelles. 
 
Résultat : aucun de mes ovocytes n'a été fécondé; ils seraient de mauvaise qualité ... 
 
J'en ai marre et suis désespérée ... 
 
Je vais laisser tomber tous ces traitements ! 
 
Le point positif : mon mari a récupéré un taux de spermatozoïdes dans la norme ! 
 
 
Mercredi 9 juin 2010 :  
 
Peut-être un nouvel espoir ? 
 
La FIV sans stimulation c'est possible semble-t'il ... auprès de l'Hôpital L'Isle à Berne. 
 
La ponction ne se déroulerait pas sous narcose totale. 
 
Le coût serait entre Fr. 1'000.- et Fr. 1'500.- par essai. 
 
Je me renseigne !

 

(c) - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 11.10.2017
- Déjà 4597 visites sur ce site!